L’intégration des réfugiés et des personnes admises à titre provisoire doit être améliorée

La Confédération et les cantons souhaitent intégrer plus rapidement les personnes admises à titre provisoire et les réfugiés dans le monde du travail et diminuer ainsi la dépendance de ces personnes de l’aide sociale. À cette fin, ils se sont entendus sur un agenda commun en matière d’intégration. Celui-ci énonce des objectifs concrets et définit un processus d’intégration liant tous les acteurs concernés. Les objectifs de l’agenda doivent être atteints en versant aux cantons une somme forfait d’intégration plus élevée. Ce processus engendrera à court terme pour la Confédération des coûts supplémentaires de 132 millions de francs par an.

Communiqué de presse du Conseil fédéral