Les primes d’assurance-maladie ne doivent pas excéder un mois de salaire

Le charge annuelle des primes d'assurance-maladie ne doit pas dépasser un mois de salaire pour les familles. Voilà ce qu'exige Caritas Suisse dans un communiqué de presse. Son expérience en matière de consultation sociale montre que des milliers de ménages sont chaque année confrontés à des difficultés financières en raison des primes d'assurance-maladie.

Selon Caritas, de nombreux cantons négligent par ailleurs le système de réduction des primes. Leur engagement financier est à la traîne par rapport à l'évolution générale des primes d'assurance-maladie. Seule une réorganisation des primes peut empêcher les ménages à faible revenu de sombrer dans la pauvreté.

Dossier Caritas