Les migrantes et migrants présentent un risque de pauvreté supérieur à la moyenne. Celui-ci n'est pas lié en premier lieu à leur origine migratoire, mais à des déficits linguistiques, à une faible formation professionnelle et à des obstacles administratifs qui entravent une insertion durable dans le marché du travail. L'exercice d'une activité lucrative n'est pas seulement la condition essentielle de l'autonomie économique, il est également un facteur majeur de l'intégration sociale.
Le dossier thématique présente des informations autour des thèmes de l'intégration et de l'aide sociale de la population migrante. Il met un accent particulier sur les situations de vie précaires des réfugiés et des personnes admises à titre provisoire.